Yamoussoukro/ Le chef de Morofé exhorte la population à préserver la terre du village

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Nanan Kotcha Morofi 2, chef du village de Morofé (commune de Yamoussoukro) a exhorté jeudi, la population notamment la jeunesse à préserver leur terre, et à ne pas se faire complice des individus véreux, de connivence avec des villages voisins qui cherchent à annexer leur territoire.

« Ne les soutenez pas pour ne pas accepter le fait accompli qui vise à spolier votre terre et votre avenir », a prévenu le chef du village de Morofé, s’adressant aux jeunes à l’occasion d’une conférence publique tenue dans le village, sur le foncier rural et la chefferie traditionnelle qui l’opposent à ses détracteurs.

Nanan Kotcha Morofi 2 a expliqué qu’une partie des terres du village y compris des espaces publics réservés à la construction d’écoles, et d’une Université ont été morcelés et vendus avec la complicité de certaines autorités et promoteurs.

« Plus de deux milliards francs CFA ont été perçus contre 10 millions FCFA donnés à travers la construction d’un centre de santé ici dans le village », a fait savoir le chef tout mécontent. Il a confié que ses détracteurs qui l’accusent de vente des lots villageois « ne sont que des escrocs notoires », qui ont intégré le comité de gestion de foncier rural et de distribution pour détourner les lots destinés aux habitants du village.

« Les raisons de leur combat contre moi au niveau de la chefferie, et les accusations de vente de terrain et des sites du village SOS et du futur lycée artistique de Yamoussoukro à des centaines de millions FCFA ont un seul dénominateur commun à savoir brader nos jachères restantes », a précisé le chef qui a tenu à préciser que ce groupuscule n’est d’ailleurs pas de lignée des chefs et ne peut donc diriger le village.

Titulaire d’un doctorat en développement et commerce international, le chef Kotcha Morofi 2 a conseillé aux jeunes de ne pas greffer leur vie à celle des individus égoïstes qui n’ont pas la suite dans les idées, mais de soutenir les actions des développeurs et personnes capables de faire évoluer le village dans l’intérêt de tous et en particulier des jeunes.

Un groupe de dissidents de Morofé, révoltés, avait envahi le domicile du chef du village le 7 mai, aux environs de 3H du matin, cassant tout sur son passage et enflammant des pneus autour de la maison de l’autorité traditionnelle, rappelle-t-on.

Bouake News

Source: AIP

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Comments

comments