Sécurité : Le Ccdo accusé dans le meurtre d’un ex-combattant abattu

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Touré Daouda dit Dao la galère, ex-combattant et accro à la drogue, a été appréhendé par une population excitée, qui l’aurait accusé de vol, depuis le quartier Air-France, et qui a fini par l’abattre, le mardi 1er août 2017, selon nos sources.

 A les en croire, le présumé voleur a sauté du véhicule, et a tenté de prendre la fuite, alors que l’engin faisait son entrée au quartier général du Centre de commandement des décisions opérationnelles (Ccdo), en face du marché Bromacotè. Il n’est pas allé loin car, il a été fauché, dit-on, par une balle. Le jeune homme a donc trouvé la mort devant les locaux du Ccdo. Le mercredi 2 août 2017, nous nous sommes rendu au sujet de Ccdo, pour avoir de plus amples informations sur les faits. Reçu par deux éléments du Ccdo à l’intérieur de la Cours, on a appris que le véhicule dans lequel était le présumé bandit, n’appartenait pas au Ccdo.

Mieux, ces éléments ont réfuté la paternité de la tuerie de Dao la galère. « Allez y voir au service constat de la police, à la préfecture de police, ils pourront vous donner tous les détails. En tout cas, ce n’est pas le Ccdo qui l’a tué », ont soutenu les deux éléments. Au service constat de la préfecture de police, les agents, y compris le chef de ce service, sont tombés des nues quand nous leur avons expliqué les raisons de notre présence.  » Nous n’en savons rien », a coupé court, un agent de police.

En ville, la rumeur s’est propagée comme une traînée de poudre. Certaines personnes qui ont prétendu être témoins des faits, ont juré, la main sur le cœur, que c’est bel et bien un agent du Ccdo qui aura tiré sur Touré Daouda. Le corps du jeune homme a été déposé à la morgue du Chu de Bouaké.

(Bouake News)

Source: Linfodrome

Ladji Abou SANOGO (Correspondant régional)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Comments

comments