Trop perçu sur salaire / Les fonctionnaires et agents de l’État de Bouaké sensibilisés

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La salle de réunion de la mairie de Bouaké a accueilli ce mardi 25 juillet 2017, une campagne de sensibilisation sur le thème « La problématique des mandatements indus : les trop perçus sur salaire ».

Objectif, présenté aux différents Gestionnaires des Ressources Humaines de la région du Gbêkê l’impact négatif des sommes indument mandatées sur la trésorerie de l’État.

Elle visait également à sensibiliser les à la transmission diligente relative à la position ou à la situation administrative n’ouvrant pas droit à la rémunération. Composés d’autorités préfectorales, des Directeurs Régionaux, des Directeurs Départementaux et des Secrétaires Généraux des Mairies, des Censeurs et autres acteurs.

Trois communications ont meublé la rencontre. La première axée sur « le recouvrement des trop perçus sur salaire des fonctionnaires et agents de l’État», a été dite par Madame ZEKALO SUIH Eman, chef de service recouvrement des Créances issues des Opérations de l’État à l’ACCC.

L’Agence Comptable des Créances Contentieuses (ACCC) a pour mission de recouvrer les recettes non fiscales dont les trop perçus sur salaire et accessoires de solde.

Ces recettes de trop perçus, a-t-elle souligné, résultent des sommes indument mandatées au profit des fonctionnaires et agents de l’État en position ou situation administrative n’ouvrant pas droit à la rémunération. Notons que les trop perçus occasionnent des pertes considérables sur la trésorerie de l’État.

La deuxième intervention a été faite par M. Sinsin Firmin, sous-directeur du Contentieux et de la Réglementation à la Solde. Il a pour sa part, éclairé les participants sur « la gestion des mandatements indus de solde et accessoires des salaires des fonctionnaires et agents de l’État ».

Outre, ces différentes aspects liés aux mandements indus, les participants été instruits sur « les procédures SIGFAE de gestion des positions et situations administratives suspensives de rémunération dans l’administration publique », par Mme Kakou Carole, Sous-directrice des Études et du Développement au ministère de la Fonction Publiques.

La cérémonie, s’est déroulée en présence des autorités dont M. COULIBALY Gando, Préfet du Département de Sakassou, représentant le Préfet de Région et de M. CISSE Laciné, Trésorier Général de Bouaké Nord. La caravane sera à korhogo ce jeudi 27 juillet 2017.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Comments

comments