Une nuit du Bazin et du cinéma pour relancer le 7ème art à Bouaké

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le directeur du centre culturel Jacques Aka de Bouaké, Yao N’Guessan Basile, veut saisir l’occasion de la fête de fin du Ramadan et la spécificité du Bazin comme tenue vestimentaire mandingue, pour relancer le cinéma en salle, dans le cadre du projet dénommé culturel « La nuit du bazin et du cinéma ». Le directeur de Jacques Aka a indiqué, vendredi, que son ambition est de « réintroduire le cinéma en salle dans les cœurs » et faire revivre le 7ème art afin de rendre à chacun la joie de la ferveur de commenter avec les autres un film, de communier avec les autres cinéphiles. Il estime que la population de Bouaké ayant trop souffert, « seule la joie de vivre doit lui être servie ».

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Comments

comments