L’Université fait sa rentrée

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La rentrée académique 2015-2016 du département des sciences du langage et de la communication de l’Université de Bouaké a eu lieu le 23 janvier, à l’amphithéâtre C du campus 2. L’évènement a été marqué par une conférence dite par le Directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne, Ahmadou Bakayoko, sur «La RTI face au défi de la libéralisation de l’espace audiovisuel en Côte d’Ivoire».

Avant cet exposé, le professeur N’Goran Poamé Marie Léa Laurence, vice-doyenne de l’UFR Communication, Milieu et Société (CMS) et chef du département SLC, a fait le bilan de l’année écoulée. Son département a enregistré 77% d’admis en Licence 1, 87% en Licence2, 75% en Licence 3, 84% en Master 1 et 89% en Master 2. Pour permettre aux 989 étudiants formés en sciences langagières et communicationnelles d’être compétitifs sur le marché de l’emploi, le Pr N’goran Poamé a formulé quelques doléances : la construction d’un laboratoire de communication comprenant une radio, la signature d’un partenariat entre les deux entités (UFR CMS- Radio) pour les stages des étudiants et, si possible, l’insertion des meilleurs.

Ahmadou Bakayoko a fait remarquer que la RTI est déjà dans la concurrence avec la présence des « chaînes araignées » sur le bouquet. A l’en croire, le défi à relever est de tenir bon après la libéralisation totale de l’espace audio- visuel. Il a annoncé une amélioration des programmes de la RTI afin que survive ce média d’Etat en dépit de la rude concurrence attendue.

Adama KOUAKOU

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Comments

comments

Albert Best

Atcho Albert GBA est chercheur en sciences de la communication à l’université AO de Bouaké. Membre du groupe de recherche sur le numérique à Bouaké (GERN-LAB), il nourrit un grand intérêt pour le numérique. Il a une expérience avérée du développement d’applications, des réseaux informatiques et des bases de données. Il apporte son expertise aux PME par la maintenance de système informatiques et aux ONG dans la conception des systèmes d'information et de communication.