Carnaval de Bouaké: L’incinération de «Papa carnaval» met fin à l’événement

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 

«C’est par un impressionnant défilé carnavalesque qui a vu la participation significative de toutes les composantes de la population de Bouaké et d’institutions venues d’ailleurs que la foire forum carnaval de Bouaké a refermé ses portes.»

Nicolas Youssouf Djibo, maire de la commune de Bouaké, baptisé Nanan Gbêkê II par les chefs traditionnels, a réussi son pari de faire renaître le carnaval de ses cendres. Partis des quatre coins de la ville, les participants au défilé se sont donnés rendez-vous à la gare SITARAIL pour ensuite converger vers l’ancien stade où a été dressée la tribune officielle. Les majorettes, les établissements scolaires, les centres de formation de football, les groupes ethniques, les communautés de la CEDEAO, les danses traditionnelles, les entreprises locales, nationales et les institutions internationales (UEMOA, ONUCI, CEDEAO) étaient au rendez-vous. Tous ont délivré des messages forts. L’on pouvait lire sur la banderole de la SODEFOR ceci: « Nous devons protéger nos forêt ».

Autres attractions, la miss carnaval et ses deux dauphines. Installées dans leur char, elles ont une fois de plus donné l’occasion au public d’admirer leur beauté. Quant au premier magistrat de Bouaké, dans son apparat de nouveau chef baoulé, il s’est offert un véritable bain de foule.

Pendant ce temps, le Papa carnaval majestueusement installé dans son char faisait son tour d’honneur sous le regard admiratif du public. Tout ceci dans une ambiance carnavalesque orchestrée par le célèbre groupe artistique Mulato, dans lequel les acrobates, les échassiers, les danseurs… proposaient plusieurs séquences artistiques.

C’est dans cette ambiance que Nicolas Youssouf Djibo, baptisé Nanan Gbêkê II en compagnie de ses invités est allé incinérer le Papa carnaval qui consacre le fin de l’édition 2015 de la foire forum-carnaval. Mais la veille, il y a eu le bal masqué au Ran-hôtel avec l’orchestre de la fraternité ivoirienne.

Rendez-vous est pris pour l’édition 2016.

Charles Kazony

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Comments

comments

Albert Best

Atcho Albert GBA est chercheur en sciences de la communication à l’université AO de Bouaké. Membre du groupe de recherche sur le numérique à Bouaké (GERN-LAB), il nourrit un grand intérêt pour le numérique. Il a une expérience avérée du développement d’applications, des réseaux informatiques et des bases de données. Il apporte son expertise aux PME par la maintenance de système informatiques et aux ONG dans la conception des systèmes d'information et de communication.